La canicule passée, 85 départements en France restaient concernés par des restrictions d’eau au 15 août (Propluvia 2019). La sécheresse est la conséquence d’un manque de précipitations en hiver et au printemps qui n’ont pas permis le bon remplissage des nappes phréatiques. Ces épisodes de sécheresse rappellent que l’eau est une ressource précieuse à préserver.

Préserver la ressource tout en permettant aux résidents de faire des économies est un pilier de l’offre SmartHab. Pour économiser l’eau, plusieurs outils sont à la disposition de l’utilisateur pour s’impliquer dans la révolution écologique.

Suivre sa consommation

Une étude menée sur 700 ménages en 2013 a révélé que les foyers utilisant un compteur d’eau intelligent permettant de suivre leur consommation pour la douche économisaient en moyenne 8 500 litres d’eau chaque année (Activ Eau). Cela représente également une économie d’énergie de 440 kWh puisqu’il faut chauffer l’eau de douche.

Il y a donc un lien direct entre l’accès à l’information et les comportements des utilisateurs. Cette information prend davantage de valeur lorsqu’elle peut être analysée : comparer sa consommation par rapport à celle de la semaine passée ou à la moyenne d’un foyer équivalent permet de décrypter la valeur absolue issue du compteur et de répondre à la question « J’ai consommé X litres aujourd’hui, est-ce beaucoup ? ».

Accompagner et conseiller

Les utilisateurs peuvent faire de SmartHab leur coach en économies. Ils ont la possibilité de se fixer un objectif mensuel et l’application les tiendra informés de leur progression afin de respecter le budget défini.

L’application SmartHab affiche régulièrement des astuces pour aider à réaliser des économies. Ces conseils concernent la douche, la chasse d’eau, la cuisine, la vaisselle, la lessive, le lavage des mains/dents, le rasage… Ils sont simples et faciles à mettre en œuvre.

Le smart à la rescousse

 Différents acteurs du smart building sensibilisent la population au bon usage de l’eau. Le nudge permet d’encourager les foyers à réduire leurs consommations en énergie et les résultats sont significatifs : en se comparant à « la norme sociale », les comportements évoluent. Le pommeau de douche Hydrao par exemple associe l’aspect écologique à l’aspect ludique en changeant de couleur en fonction du volume d’eau écoulé. Une approche tellement simple qu’elle permet même d’éduquer les enfants à respecter les ressources de la planète. Cela diminue de 50% les consommations d’eau du foyer, uniquement sur la base de conseils.

Si la mesure de la consommation d’eau permet avant tout de réguler son usage, c’est un atout important pour détecter les fuites et éviter toute dépense inutile. Par exemple, la détection d’un débit d’eau résiduel constant traduit la présence d’une fuite. Un robinet qui goutte coûte environ 105 €/an, une fuite dans les toilettes coûte environ 660 €/an (HomeServe 2018).

Aussi, le capteur physique de fuite SmartHab détecte les débuts d’inondation et envoie une notification au résident. Il est également possible de couper l’arrivée d’eau automatiquement via une électro-vanne afin de prévenir tout dégât matériel important.

Pour aller plus loin sur le thème des économies et de la préservation de la ressource avec le comptage énergétique des logements 2.0.